Cycle
JEU 21 FÉV 2019  /  TOULOUSE

Cycle « Les stratégies de l’espoir » : Repenser la propriété vers des biens communs

 

Sous la pression d’enjeux environnementaux, sociaux et d’actions collectives, la figure de la propriété conçue comme exclusive et souveraine, privée comme publique, se trouve mise en question. On s’interroge sur un « retour » de l’inappropriable, des choses communes, des « biens communs », des « patrimoines communs », que ces derniers relèvent de la commune, de la nation, de l’Union Européenne ou de l’humanité ; qu’ils concernent des richesses naturelles ou culturelles, des ressources tangibles ou intangibles…

Nos modes de gestion de telles ressources et de l’ensemble de nos « biens commun » sont questionnés, selon des velléités nouvelles de partage ou de conservation, voire d’agir commun. L’État reste-t-il le meilleur garant des usages collectifs et de leur protection ? L’aspiration à la participation de communautés intéressées peut-elle être entendue, acceptée et sous quelle forme ? Autant de questions qui poussent à revisiter la figure de la propriété et celles qui la bousculent actuellement, de « biens communs » et de « communs ».

Ni publics, ni privés, ces « biens communs » aiguisent évidemment les appétits, mais la résistance s’organise !

Sur les stratégies de l’espoir

« Agis de telle sorte que tes actions soient compatibles avec la permanence d’une vie heureuse sur terre » (Hans Jonas, Le Principe Responsabilité). Les êtres humains peuvent-ils vivre sans être portés par un espoir ? Aujourd’hui quelles sont les raisons d’espérer ?

Il devient nécessaire de penser l’espoir pour fonder la construction du futur : questionner le sens de l’humanisme, se souvenir de notre appartenance à la terre nourricière, tisser des liens du commun, explorer les expériences alternatives… Faire émerger des « stratégies de l’espoir »

Judith ROCHFELD

 

Doctorat et agrégation de Droit privé. Professeur de Droit Privé à l’Ecole de droit de la Sorbonne, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, directrice du Master 2 « Droit du commerce électronique et de l’économie numérique ».

Derniers ouvrages parus :
- Dictionnaire des biens communs, co-dirigé avec Marie Cornu & Fabienne Orsi, PUF (2017)
- A qui profite le clic ? Le partage de la valeur à l’ère numérique, Odile Jacob (2015)

Aucun document n’est associé à cet article !