Conférence-débat
VEN 16 MAR 2018  /  TOULOUSE

La Grande-Bretagne face au Brexit

L’ex-Premier Ministre britannique David Cameron a, sous la pression du parti UKIP & aussi de l’aile anti-européenne de son propre parti, convoqué le 23 juin 2016 les Britanniques à un référendum appelant à prendre position pour le maintien (remain) ou la sortie (leave) du Royaume-Uni de l’Union Européenne. Une majorité (51.9 %) a voté en faveur du Brexit.
L’Ecosse, l’Irlande du Nord & le Grand Londres ont voté en faveur du maintien, mais ont été minoritaires. Le Premier ministre a démissionné. Theresa May (également du Parti Conservateur), qui elle aussi était partisane du maintien, est devenue Premier Ministre.
Depuis ce vote, les discussions avec la Commission Européenne piétinent. La livre Sterling a chuté par rapport à l’euro. Le sort des citoyens européens résidents au Royaume-Uni, tout comme celui des citoyens britanniques résidents dans les 27 pays de l’Union est incertain.
Quelles sont les causes sociologiques, culturelles, politiques… qui ont amené les Britanniques à un tel vote ?
Que peuvent être les relations politiques, financières, économiques, culturelles d’un Royaume-Uni hors de l’UE avec les 27 pays membres ?
Quelles pourraient être les conséquences d’une telle sortie sur le fonctionnement de l’UE ?
Le Brexit pourrait-il être un exemple pour d’autres pays membres ?
Voici quelques questions qui pourront être abordées.

Réserver sur Festik.

Pauline SCHNAPPER

 
Historienne, professseure à l’Université Paris Sorbonne Auteure de Le Royaume-Uni doit-il sortir de l’Union Européenne ? (2014)

Vous n’êtes pas autorisé à consulter et/ou télécharger les documents (PDF, audio, vidéo...) associés à cet article. Seuls les adhérents peuvent accéder à l’ensemble des contenus en ligne sur notre site Web.

Si vous êtes adhérent du GREP MP à jour de votre cotisation, et que vous avez déjà créé votre compte en ligne, connectez vous pour accéder à tous les contenus !
Se connecter...