Conférence-débat
SAM 10 NOV 2018  /  SAINT-GAUDENS

L’insoutenable productivité du travail

 
Aujourd’hui, chercher à encore accroître la productivité se fait à un coût humain et écologique exorbitant. En ce sens elle est devenue insoutenable. Car on a oublié sa finalité, qui est d’en répartir le plus équitablement possible les bénéfices parmi les divers acteurs économiques, et pas seulement pour les actionnaires.
Critiquer le concept de productivité, non plus du seul point de vue de l’économie, mais selon une approche pluridisciplinaire, permet d’en saisir les limites extra-économiques. Dans le même temps, se pose la question de la place du travail dans le capitalisme, autrement dit la question de la centralité du travail que l’on observe aujourd’hui.
Dans un contexte socio-politique marqué par une remise en cause majeure des droits sociaux acquis de haute lutte, le discours de Mireille Bruyère, une économiste hétérodoxe, qui doit se battre, avec ses collègues des « Economistes atterrés », pour faire entendre un autre discours que celui de l’économie néolibérale « orthodoxe » dominante dans la recherche française, est absolument salutaire.
A travers son nouveau livre L’insoutenable productivité du travail, Mireille Bruyère poursuit sa critique méthodique de la doxa économique dominante, et nous montre qu’il faut penser hors des sentiers battus

Covoiturage en GREPCar, avec la conférencière: Inscrivez vous sur covoit.net: https://covoit.net/evenement.html?id=101841uzdt1031oezcee2kjbq

Repas au restaurant Le CLOS BLEU, Villeneuve de R. 17€ (inscription préalable obligatoire au 05 61 90 60 16 ou rene.dervaux@wanadoo.fr)

Mireille BRUYÈRE

 
Mireille Bruyère est économiste, docteure en sciences économiques de l’Université de Toulouse.
Elle est Maître de conférences en économie à l’Université Toulouse Jean-Jaurès (Responsable de la licence bi-disciplinaire économie sociologie), et membre du laboratoire de recherches CERTOP (UMR 5044, Centre d’Études et de Recherches Travail, Organisation, Pouvoir) et de sa branche INTRA (Intelligence du Travail).
Elle est responsable de formations dans lesquelles l’économie est enseignée comme une science sociale et politique : elle est co-fondatrice d’un Master tri-disciplinaire en psychanalyse, philosophie et économie politique
Ses travaux de recherche portent sur le travail, les politiques de l’emploi (Mobilités professionnelles, politiques de l’emploi, sécurité des parcours professionnels), le sens au travail, la financiarisation.
Mireille Bruyère est membre du Conseil scientifique d’ATTAC, et membre du comité d’animation des Economistes Atterrés. Elle est la coordinatrice du livre collectif des Economistes atterrés Réinventez le travail (Ed. Les liens qui libèrent, mars 2017).
Mireille Bruyère vient d’écrire L’insoutenable productivité du travail (Éditions Le Bord de l’eau, Collection L’économie encastrée, avril 2018)

Vous n’êtes pas autorisé à consulter et/ou télécharger les documents (PDF, audio, vidéo...) associés à cet article. Seuls les adhérents peuvent accéder à l’ensemble des contenus en ligne sur notre site Web.

Si vous êtes adhérent du GREP MP à jour de votre cotisation, et que vous avez déjà créé votre compte en ligne, connectez vous pour accéder à tous les contenus !
Se connecter...